Prenez rendez-vous

Qu’est-ce que l’hypnose et quelles sont ses bienfaits à Argentré-du-Plessis

Atteignez votre bien-être avec votre hypnothérapeute Jean-Claude Laizé en Ille-et-Vilaine

L’état hypnotique n’est rien d’autre qu’un état naturel dit de « conscience modifiée » ou « d’hyper concentration » pendant laquelle, la notion de temps nous échappe totalement.

La meilleure illustration est celle du conducteur, qui une fois arrivé à destination se dit « Tiens, je suis déjà arrivé… »

Mais qui donc a conduit ? Le conscient ou l’inconscient ?

En état hypnotique, les ressources présentes dans l’inconscient sont renforcées et très amplifiées.

La transe hypnotique n’est autre qu’un état d’hyper conscience où les solutions à nos problèmes apparaissent de façon évidente, car nous puisons alors en nous toutes les possibilités et ressources qui semblaient enfouies et que nous pouvons alors mobiliser efficacement.

 

L’hypnose, c’est la thérapie du changement personnel !

Qu’est que l’hypnose  introspective?

L’hypnose introspective se base sur l’observation méthodique et analytique du patient, de ses états de conscience et de sa vie intérieure.

Le sujet est invité à mettre en œuvre une action d’observation et un regard attentif sur sa propre personnalité.

L’anamnèse préalable à toute action thérapeutique devra permettre au praticien de conduire le patient à rechercher en lui-même les raisons ayant conduit aux comportements qu’il désire changer.

Le choix du protocole adapté aux attentes du sujet, ainsi que la construction des métaphores isomorphiques, seront donc issus de ce double regard analytique, celui du sujet et celui du praticien.

L’hypnose introspective s’inscrit dans les thérapies brèves qui tendent à obtenir des résultats rapides avec un maximum d’efficience.

Elle est construite sur les fondements même de la personnalité intrinsèque du sujet.

Ce travail d’introspection peut se faire consciemment au niveau de l’anamnèse.

Il peut se faire aussi sous hypnose ou l’inconscient du patient pourra aller puiser au plus profond des souvenirs enfouis, préservant ainsi, s’il en était besoin, les jardins secrets du patient.